Changeons notre programme!

Aujourd’hui je veux vous parler de programmation. Je ne vous donnerai pas un cours de Programme Neuro Linguistique (PNL). Mais je vais vous donner des pistes de solution, pour vous aider à apporter des changements dans votre vie. Ne pensez pas que ce seront des recettes magiques; ce sont des pistes de solution que vous pourrez adapter selon votre état du moment. Cette programmation est des commandes que vous envoyez à votre cerveau.

On ne peut changer la réalité, mais on peut changer sa façon de réagir à la réalité. Nous avons tous été confrontés à des évènements qui nous faisaient réagir. Une situation très particulière, vous perdez votre emploi. Pour certains, vous allez avoir des inquiétudes, un stress et de l’anxiété. Je vous invite à regarder la situation différemment : une occasion en or pour prendre soin de soi, profiter de la vie, et prendre soin des siens. Aussi, pourquoi ne pas profiter de ce changement pour réfléchir à ce que vous voulez faire pour le reste de votre vie de travailleur. Cherchez un emploi dans ce que vous aimez. Tous les gens que je connais qui travaillent dans un domaine qu’ils aiment n’ont pas l’impression qu’ils travaillent. Alors voilà pourquoi il faut changer notre façon de réagir à la réalité.

Aussi un autre point dont je veux vous entretenir est une phrase très puissante à mes yeux. Tu réalises à quel point la vie est importante quand tu es à deux doigts de la perdre! Si vous connaissez des gens qui ont été atteints d’un cancer, ils vous le diront. Au moment de l’annonce, ces gens prennent conscience de leur volonté de vouloir vivre et de vaincre cette maladie. Aussi les gens qui ont eu un très gros accident et qui risquaient d’en décéder, sortent de cette expérience transformés. Certains développent une volonté de profiter de la vie, ils ont un sentiment d’urgence d’agir, de ne plus remettre à demain. Ils développent la volonté de réaliser tout ce qu’ils veulent dans la vie, car ils se disent je ne sais pas si demain j’y serai.

Je ne peux vous faire un article en profondeur sur la programmation, mais je veux vous faire prendre conscience que nous sommes les maitres de nos pensées. Tout ce que tu mets après « Je suis … » pour ton cerveau est vrai. Un exemple, je suis un modèle pour mes enfants, vous met dans un mode où vous allez faire attention à ce que vous dites ou faites. Parce que vous savez qu’ils vous considèrent comme un modèle. Vous ne voulez pas que vos enfants voient de mauvais comportements ou de mauvaises paroles, dites de votre part, pour ne pas briser leur imaginaire.  La commande qui suit « Je suis … » est très puissante dans votre subconscient.  Vous venez de faire de la programmation sans le savoir.

Depuis quelques semaines, j’ai apporté des changements dans ma routine matinale. Étienne Boulay, ex-joueur de football de la Ligue canadienne, suggère de boire 500 ml d’eau au réveil, pour donner de l’eau à notre corps qui a manqué d’hydratation durant notre sommeil. Depuis près de 3 semaines que j’ai apporté ce changement. Et moi qui n’aimait pas l’eau, je réalise qu’avec ce changement, je consomme 3 litres et demi d’eau par semaine, un immense changement dans ma vie. J’ai programmé mon cerveau pour que tous les matins en me levant je prenne mon 500 ml d’eau en faisant ma routine matinale. Au début, je trouvais ça beaucoup, mais je m’y suis habitué et je suis toujours surpris quand je le termine. Aussi j’ai commencé à méditer 3 fois par semaine. Cette période, que je me donne, m’oblige à faire un arrêt et de prendre du temps pour moi. Ces changements à ma routine matinale m’ont aidé à diminuer mon stress, mon anxiété de performance et mon sentiment de culpabilité envers moi-même.

Aussi le plus grand changement que j’ai apporté à ma vie, a été de ne plus être réveillé par un réveil matin. Il y a près de 25 ans déjà que j’ai arrêté cette pratique. Pour moi, chaque matin que la musique partait ou le son strident du réveil matin, ça déclenchait en moi un stress épouvantable. Je me réveillais avec une urgence et le sentiment que j’étais déjà en retard. Je me levais, je poussais dans le derrière des enfants pour qu’ils se préparent pour l’école, on se partageait les tâches Josée et moi, pour que nous ne soyons pas en retard au travail.  À partir de ce moment, je me suis couché avec la volonté et le désir de ne pas passer tout droit. Je programmais mon cerveau de toutes les tâches que nous avions à faire le matin, et je vous dirais que nous avons réussi, pas à la perfection, mais une chose est certaine, le réveil fut moins brutal que nos réveils antérieurs et moins stressants.

Avez-vous remarqué que lorsque vous vous levez en retard, souvent rien ne fonctionne comme les autres matins. Et après quelques situations qui accrochent, on se dit que tout va mal ce matin et effectivement tout va mal. Vous affirmez à votre cerveau que rien ne va et c’est ce qu’il vous donne. J’aimerais que vous preniez conscience de la force du mental. La vie n’est pas un film, mais Bob dans les Boys le répétait sans cesse. « La force du mental » quel message à en tirer.

En terminant, certains diront que c’est facile à dire, mais à faire c’est autre chose. Je vous invite à essayer; moi je suis l’exemple : quand on veut apporter un changement pour être bien, on peut réussir. Il faut la volonté et cette volonté, nous l’avons tous. Il faut se mettre en action et apporter les changements que l’on doit apporter pour être bien dans notre vie. Pourquoi attendre d’être à deux doigts de perdre la vie pour réaliser qu’elle est importante pour nous.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Investir en soi!

Le meilleur investissement qu’une personne peut faire, c’est d’investir sur elle-même. Investir ne veut pas dire de dépenser des sommes astronomiques pour de la chirurgie, mais plutôt prendre des décisions pour nous amener des choses bien pour nous. Pour certains, ça pourrait être de changer son alimentation, dans l’objectif d’une perte de poids. Pour d’autres, s’abonner à un centre d’entrainement physique, pour améliorer la forme physique. Mais ces deux changements sont pour mieux paraitre, que faisons-nous pour le mieux-être?

Je ne sais pas depuis combien de temps  je me procure des livres de croissance personnelle. J’ai des bibliothèques pleines de livres ; pour moi, la lecture m’apporte un bien-être mental. Quand je prends du recul, je me demande souvent, après toutes ces lectures, comment se fait-il que tu continues d’en acheter. Parce que pour moi, c’est comme un régime ; la personne qui a atteint son poids santé, ou le physique qu’elle souhaitait avoir, si elle cesse son entrainement ou si elle se remet à mal manger, elle va reprendre tout ce qu’elle a perdu. Voilà pourquoi je continue de me procurer ce genre de livre. De par ces lectures, j’ai découvert des façons de me créer des routines matinales. J’ai découvert des moyens de changer des choses dans mon mental. Pour voir la vie sous différentes visions. Il est certain que, pour moi, la lecture est le premier et le seul élément qui me tient hors d’une dérape possible.

Investir en soi ne veut pas dire y mettre beaucoup d’argent. Pour moi, ça veut dire que je me choisis. Je prends la décision que je suis la personne la plus importante, sur laquelle je dois consacrer du temps, des ressources et quelquefois de l’argent. Je sais, parce que j’ai souvent essayé, que peu importe les sommes investies dans des abonnements, dans des gymnases, des couts de nutritionnistes qui vous proposent des plans d’alimentation. La première chose qui doit être acquise est la volonté de se mettre en action ; prendre la décision d’apporter des changements qui seront amorcés va évidemment vous confronter à vos vieilles habitudes.

J’ai souvent dit aux gens que je rencontre que si tu as pris 40 livres en 10 ans, il te faudra autant de temps pour les perdre. Certains vont contester mon opinion et c’est correct. Souvent, ces gens viennent me voir pour me dire : « Tu vois Denis, j’ai perdu 40 livres en quatre mois ». Ils ont un sentiment de fierté, et surtout, ils veulent me prouver que j’ai tort. Mais ils pensent faire du mal à qui? Je voudrais vous dire à eux plus qu’à moi, car je crois que si mon affirmation leur a donné le désir de vouloir me contredire, j’ai réussi mon coup.

Tout ce que je souhaite maintenant c’est qu’ils continuent de mieux manger, de s’entrainer pour maintenir leur poids santé. Étant une personne qui vit avec de l’obésité, je sais, mieux que quiconque, ce qui me guette. Ceux qui vivent avec des problèmes de poids savent que lorsque l’on perd du poids et que nous retournons dans nos anciennes routines, nous reprenons tout ce que nous avions perdu.

Voilà pourquoi, ce matin, je voulais vous parler d’investir en soi ; pour moi c’est le meilleur investissement. Il n’y a aucune raison pour ne pas s’y mettre. Vous pouvez aller à la bibliothèque municipale pour emprunter des livres de croissance personnelle. Les You Tube de ce monde sont garnis de belles choses, de vidéos de motivateurs. Faites vos recherches et prenez le temps d’investir en vous. Cela vous tiendra loin des médecins et des problèmes de santé mentale.

En terminant, j’espère que ce texte vous aura convaincu de vous mettre en action. Je crois sincèrement qu’à l’intérieur de nous se trouve le désir d’être bien dans sa peau et dans son corps. Je ne pense pas que la recette expliquée marcherait pour tout le monde, mais elle fonctionne pour moi. Mais une chose est certaine, il a fallu que j’essaie un paquet d’affaires avant de trouver ce dans quoi je suis bien et ce qui m’apporte un bien-être intérieur. Je souhaite que vous découvriez votre recette. Mais la première chose, mettez-vous en action. Cette pensée m’habite tous les matins lorsque j’ai le choix de me lever ou de rester couché. Le matin, nous avons le choix de nous rendormir pour continuer de rêver ou de nous lever pour réaliser nos rêves. Alors, levez-vous.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

La confiance!

La confiance, c’est une chose qu’il t’est probablement déjà arrivé de gagner, de perdre, de regagner et de reperdre. Quelquefois, par alternance dans la même journée. Il suffit d’un commentaire mal placé pour te projeter dans le doute. Ta confiance vient de prendre une débarque. La confiance n’est pas quelque chose d’infaillible; tu dois accepter ce fait. Depuis que je suis conscient de cette situation, je l’accepte un peu mieux.

Est-il facile de faire confiance aux autres? Tant que nous avons le sentiment que la personne avec qui nous partageons un secret est digne de confiance. Nous sentons que lorsque nous avons partagé ce secret, nous ne sommes plus le seul à le porter, nous sommes deux. Mais comment réussirons-nous à donner confiance à l’autre? Je crois que le respect et le partage sont les deux éléments essentiels à la réussite d’une confiance inébranlable. Vous avez tous des expériences malheureuses avec des gens qui vous ont trahis. Est-ce que cela vous empêche de refaire confiance à d’autres personnes ? Non, l’être humain est capable de redonner sa confiance après des événements malheureux ; nous avons besoin d’être entourés de gens qui nous aiment et en qui nous avons confiance.

C’est quand même puissant la confiance. Quand tu dis « j’ai confiance », tu te sens solide. Dans la confiance, il y a ce tout qui rassure ; avoir confiance, c’est d’accepter ce qui se présente à toi, car on sait ce qui doit arriver. En état de confiance, il se passe quelque chose, tu passes à l’action. Et tu ne peux prendre les rênes de ta vie que dans l’action. Trop de fois dans ma vie, j’ai vu des gens qui se disaient confiants et qui n’y croyaient pas. Ils pensaient qu’en le disant, ils se convaincraient, mais la réalité est toute autre. Avoir de la confiance, c’est d’être convaincu et convaincant ; c’est d’avoir une attitude solide, de transpirer le contrôle et l’acceptation de tout ce qui peut nous arriver. 

La confiance n’est pas à l’abri de certaines faiblesses que nous pouvons rencontrer. Souvent, lorsqu’un événement malheureux nous arrive, nous laissons l’anticipation négative nous gagner et cela apporte de l’anxiété. Lorsque ces situations arrivent, j’essaie de mettre en application un exercice que l’on m’a appris. Donne lui maximum 10 minutes pour scrapper ta confiance, lâche prise et reprends confiance en toi.  Facile à dire, diront certains, mais mettez-le en pratique, vous verrez les bienfaits.  Les situations qui nous font pencher de l’autre côté sont celles que le soir en se couchant la majorité des gens se rappelle.  Changez votre perception des choses, à partir de maintenant avant de laisser ces situations gâcher votre journée, dites-lui je te donne 10 minutes et après je te chasse de mon subconscient pour laisser toute la place à mes actions positives. Tu ne gagneras pas, il n’est pas vrai que tu vas scrapper ma journée.

J’ai une immense confiance en l’être humain. Cette belle machine qu’est le cerveau m’a démontré que nous avons tout à l’intérieur de nous, une confiance indestructible, mais nous laissons les situations venir l’affecter, parce que tout être humain a des moments de faiblesse. Aujourd’hui je me mets en action et j’assume une confiance assurée.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Avez-vous de la volonté?

Voici une belle question à laquelle certains d’entre vous répondront oui et d’autres non.  Pour ceux qui répondront oui, combien seront sincères dans leur réponse. Car chacun d’entre nous avons eu des événements au cours desquels nous pouvons affirmer que nous avons eu de la volonté.  Et pour certains, le mot volonté peut représenter plusieurs définitions qui ne sont pas les mêmes pour tous.

Depuis que j’écris ces textes, pour moi, c’est un exemple de volonté. J’ai pris l’engagement qu’à chaque semaine, je vous ferais part de mes états d’âme sur un sujet qui me touchent et avec lequel j’ai été interpellé, soit par une lecture ou par une recherche sur un prochain sujet.  110 articles plus loin, je suis impressionné par la volonté que j’ai développée.  Mon premier objectif était pour me prouver à moi-même que je peux motiver des gens par mes écrits. Plus tard est venue l’idée d’écrire un livre, de faire paraître mes opinions sur le sujet de la motivation; j’ai aussi créé un site internet qui ne répond pas adéquatement à mes attentes, mais je dois m’investir plus dans ce médium.

J’écoutais un vidéo de Chantal Lacroix, qui disait que «c’est le but qui donne la volonté». C’est vraiment vrai; dans le paragraphe plus haut, c’est ce que j’exprime. Pour qu’une mauvaise habitude soit remplacée par une bonne habitude, il faut refaire la nouvelle bonne habitude pendant 21 jours.  Un des exemples que je peux vous donner : en novembre dernier, je vous informais que j’avais commencé à méditer, au début par obligation. Je vivais une période pas facile et je trouvais dans la méditation une pause dans laquelle je prenais du temps pour moi. Depuis novembre dernier, je prends, presque tous les matins, une période de méditation entre 10 et 25 minutes, tout dépendant du temps qu’il me reste. Comme écrit plus haut, le but étant de me sentir bien. Je prends la volonté de méditer presque à tous les jours.

La volonté est un muscle, est-ce que je le développe ou non? Je vais vous donner une règle importante enseignée par Jean-François Ménard, préparateur mental d’athlète olympique : la règle du 10 secondes qui indique qu’elle est là la bataille avec la volonté : vous sentez une baisse de volonté dans une action à effectuer, votre subconscient vous envoie un paquet de propositions toutes plus intéressantes les unes que les autres. Laissez-les agir pendant 10 secondes et après recadrez-vous dans la volonté de vous mettre en action avec la bonne habitude. Le sentiment de satisfaction après avoir pris la bonne action est tellement important. Le sentiment de gratitude que vous ressentirez après votre action, vous motivera à continuer dans la bonne direction.

En terminant, comment pouvons-nous répondre oui d’emblée à cette question? Parce que nous ne voulons nous rappeler que les bons moments où nous avons eu le sentiment d’avoir de la volonté. Les plus grands psychologues et coachs vous le diront, ne laisse pas place à de mauvaises situations qui te gardent dans le négativisme. Laisse la place à toutes les situations où tu as démontré que tu avais la volonté d’avancer dans la vie et de prendre du temps pour toi. Et pour avoir de la volonté, il nous faut des buts. Alors faites-moi part de vos buts, en privé sur mon Facebook ou sur mon site internet motivaction.coach.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Oser de passer à l’action

Pour agir, nous devons nous libérer de nos peurs, écouter nos rêves et surtout, d’accepter de se lever et de se mettre en action. Depuis toujours, nos peurs nous empêchent de prendre des risques, de sortir de notre zone de confort. De par cet article, j’aimerais vous donner des clés, des outils pour vous inciter à oser.

Il ne faut pas attendre qu’il soit trop tard, pour agir. L’envie pressante de passer à l’action et de cesser d’être à côté de sa vie ne suffit pas toujours. Certains individus sont coincés depuis si longtemps qu’ils ne savent plus comment s’y prendre. Comment faire pour sortir de ce cercle vicieux qui nous empêche de progresser comme être humain.

Je suggère à tous de commencer par une petite action, une initiative qui vous fait sortir un peu de votre zone de confort. Cette mise en action, vous fera peut-être découvrir un peu d’anxiété, d’insécurité, mais la satisfaction que vous allez ressentir après avoir osé, vous aller découvrir un immense sentiment de fierté.  J’aurais tellement d’anecdotes à vous compter, pour corroborer mes expériences.

Je vous invite à être entièrement responsable de vos vies, nous avons tous des rêves, mais quand nous avons des rêves, nos peurs ne sont pas loin.  Comment pouvons-nous repousser nos peurs, nos inquiétudes. Tous ceux qui ont changé de vie, de métier, de travail, de conjoint ont eu peur et ont longuement hésité. Bien sûr, cette instabilité fait peur et c’est normal. Mais tous ces gens que vous connaissez peut-être vous diront si j’avais su, je l’aurais fait bien avant.

Oser se lancer ne se fait pas du jour au lendemain. Tout devient possible une fois que vous avez identifié ce qui vous anime vraiment, chaque chose en son temps. Je vous invite à vous recentrer sur l’objectif que vous voulez atteindre, vous pouvez aussi prendre l’objectif et le diviser par étapes. Aussi je suggère de mettre un temps de réalisation de l’étape, un objectif sans délai, n’est pas un objectif et une pensée.  À partir du moment, ou votre objectif et votre limite de temps est déterminé, maintenant il faut se mettre en action. Prévoyez du temps dans votre agenda pour la réalisation de votre objectif.

Depuis toujours nous savons que nous allons rencontrer sur notre chemin, d’innombrable nid de poule qui nous incitera à cesser notre cheminement, ou des journées où ça n’ira pas et que la première chose qui va écoper est la période de temps allouer à votre objectif. Pour corriger cette situation, personnellement je vous recommande de vous lever 30 ou 45 minutes plus tôt et de vous mettre en action, pour atteindre votre objectif.  

Ces exercices, ces idées, ne remplaceront pas la volonté de vouloir réaliser vos rêves. Depuis que toujours, des individus qui veulent vraiment changer payent des sommes impressionnantes pour se faire coacher, encourager. Pourquoi investissent-ils tant d’argent, c’est pour s’assurer d’atteindre leur rêve. Que ce soit la perte de poids, un nouvel emploi, partir en affaire, monter l’Everest, ne soyez pas gêner de demander de l’aide, car c’est pour moi un signe que vous commencez a osé passer à l’action.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Qui ne demande rien n’a rien!

Depuis toujours que cette maxime fonctionne; cette phrase, vous l’avez surement dite plusieurs fois. Est-ce que vous l’avez mis en pratique? Avez-vous essayé de ne rien demander et d’obtenir ce que vous désirez?  Avez-vous déjà imaginé de recevoir quelque chose que vous souhaiteriez recevoir, sans que les gens autour de vous le sachent. Certains vous diront que c’est la providence, je ne crois aucunement à la providence.  Je crois plutôt que nous attirons à nous ce que nous demandons.  Mais cela fera partie d’un prochain blogue : ce que le subconscient attire.

Revenons à notre titre. J’ai toujours cru qu’il faut demander pour obtenir que ce que l’on veut. Depuis toujours, des gens disent : « j’ai fait ma demande à l’univers et l’univers m’a répondu ».  J’ai demandé à mes parents qui sont décédés de m’apporter telle ou telle chose pour que je sois heureux, et ils m’ont répondu.  C’est facile de demander à l’univers ou à des gens qui sont décédés, mais est-ce si facile de demander à des gens vivants?

Combien sont ceux d’entre vous qui ont vécu un stress énorme avant d’aller demander à son supérieur une augmentation de salaire? Combien sont ceux d’entre vous qui ont vécu une angoisse énorme avant d’aller à la caisse faire un emprunt? Souvent, quand nous sortons du bureau de notre supérieur ou de la caisse. nous sommes libérés, nous sommes légers parce que nous sommes sortis de notre zone de confort et avons osé demander.

Quel stress énorme vivons-nous quand vient le temps de faire part de nos besoins à notre conjoint, à nos enfants. Souvent, nos demandes sont refusées, alors nous développons un mécanisme de retrait.  Nous nous demandons souvent, après ces multiples tentatives, à quoi ça sert de demander si il ou elle me répond toujours non. Nous nous refermons et nous arrêtons de demander.

En vieillissant, nous ne voulons plus avoir de regrets. Personnellement je demande souvent des choses et je n’obtiens pas tout ce que je demande, mais je crois que le fait de demander m’aide à faire connaitre mes besoins.  Il est bien évident que d’oser demander est mieux que de garder en dedans de nous nos besoins.  Je vous recommande de ne pas vous priver de faire vos demandes.

Je vous invite à mettre en place des outils qui vous aideront à mieux faire vos demandes, de vous préparer des arguments qui aideront la personne à qui vous demandez de n’avoir aucune autre possibilité que de vous répondre oui.  Sachez que ce n’est pas toujours un signe de victoire que de se faire dire oui.

Mais la conclusion de cet article est : peu importe vos demandes, il est bien évident que si vous ne demandez rien, vous n’obtiendrez rien. Et quand vous obtenez quelque chose qui était l’objectif de votre demande, votre sentiment de satisfaction est souvent plus joyeux que le prix que cela vous coute.  Je vous recommande de vous mettre en action et, à partir de maintenant, faites vos demandes et n’arrêtez pas de faire connaitre vos besoins. Plus ils seront comblés, mieux vous vous sentirez.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Combattre efficacement la routine!

La question saute aux yeux : y a-t-il moyen de combattre efficacement la routine? Suite à la lecture d’un blogue de Olivier Schmouker dans la revue « Les affaires », j’ai décidé de reprendre de grands pans de son article.

Tous les jours, le même trajet pour aller au boulot. Tous les jours, commencer le travail par les mêmes tâches. Tous les jours, s’arrêter à la même heure pour luncher.

Mine de rien, la routine gruge notre quotidien au travail. Elle affecte notre moral, elle détériore notre productivité, elle détruit même notre plaisir à effectuer les tâches qui nous plaisent le plus. Pas vrai?

Un beau jour, un auteur a réalisé que chacun de nous souffrait d’un déficit d’attention, et il s’est demandé si nos cellulaires n’en étaient pas la raison principale. Il s’est penché sur le sujet, et ce faisant, une idée lui est venue. Si, au lieu d’identifier la source précise du mal, il donnait des conseils simples et pratiques pour y remédier… Cela ne serait-il pas plus pertinent pour les gens? Je pense que oui. La majorité des gens prennent leur cellulaire de façon routinière sans aucune raison valable.  Combien sont ceux d’entre vous qui, après leur passage à la toilette matinale, prennent leur cellulaire pour voir ce qui s’est passé durant la nuit. Au lieu du cellulaire matinal, je vous suggère de prendre une période de relaxation, de méditation de 5 à 10 minutes.

Tous ces trucs ont un point en commun : ils visent à nous amener à porter un regard neuf sur notre routine, et ce faisant, à redonner un nouveau souffle à notre quotidien, en particulier au travail.

Pour vous rendre au travail, arrêtez de prendre toujours le même mode de transport. Pour démarrer votre journée au bureau, arrêtez de commencer toujours par la même tâche. Pour revenir du travail, arrêtez de prendre toujours le même chemin. Mettez un peu de hasard à vos petites routines. Le chemin que nous parcourons est toujours le même, faites des changements dans cette routine et vous allez découvrir de belles choses.

Intéressant, n’est-ce pas? Par conséquent, vous souffrez de la routine? Vous trouvez que votre quotidien au travail manque de saveur? Il n’en tient qu’à vous d’y mettre un peu de nouveauté. Laissez libre cours à votre imagination et vous serez surpris de votre capacité d’initiative.

Au niveau du couple c’est la même chose, trouvez de nouvelles façons de prendre du temps pour vous.  Apportez de nouvelles initiatives qui rallumera la flamme de votre amour.  Apportez-lui des fleurs, laissez-lui un petit mot sur la place si vous partez avant elle.  Dites-lui des compliments sur ses vêtements, coiffures, etc… Soulignez de façon particulière tout l’amour que vous lui portez.  Sachez, sans vous en rendre compte, que la routine efface toutes les raisons pour lesquelles vous avez choisi cette personne. Laissez aller votre imagination.

C’est aussi bête que ça, et ça pourrait bien suffire pour changer votre vie du tout au tout. Alors je vous invite, je vous lance le défi de briser la routine.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Court-circuiter le temps!

L’idée de ce texte m’est venue suite à une réflexion que j’ai entendue, si j’avais eu l’expérience que j’ai quand j’avais vingt ans, j’aurais fait les choses différemment. Voilà une affirmation géniale; pourquoi devrions-nous attendre de vieillir pour acquérir de l’expérience? J’ai envie de posséder l’expérience d’un vieil homme pendant que je suis encore jeune. Qui n’a pas rêvé d’une telle affirmation.  Chacun d’entre-nous avons probablement eu cette idée.

Dans cet optique, j’ai découvert un moyen qui consiste à court-circuiter le temps. Depuis que je lis des livres positifs et de croissance personnelle, j’ai l’impression que je gagne des années. Mettez encore plus de positif dans chacune de vos journées et vous verrez que vous allez acquérir de l’expérience sans vieillir.  Dès l’instant où vous déterminerez ce que vous voulez de votre vie, et que vous évitez de vous disperser, votre objectif sera plus clair.

Qu’est-ce qui fait que nous acquérons de l’expérience? Les nombreuses tentatives que nous mettons en place, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, nous donnent de l’expérience. Chaque fois que nous essayons quelque chose, pour laquelle nous obtenons le résultat souhaité, nous venons de comprendre comment on réussit à atteindre ce que l’on désirait. Lorsque le résultat n’est pas celui souhaité, nous venons de comprendre ce qu’il ne faut pas refaire.

Thomas Edison a dit après avoir créé l’ampoule électrique, je n’ai pas échoué des milliers de fois, j’ai réussi des milliers de tentatives qui n’ont pas réussi. Ce n’est pas parce qu’une chose ne fonctionne pas comme prévu qu’elle est inutile. Cet américain né en 1847 a toujours cru que le génie, c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration.  Une grande réalité de la vie.  Si tu ne mets pas les efforts même si tu as la meilleure idée, ça ne donne rien.

Comment fait-on pour court-circuiter le temps.  Décidez ce que vous devez découvrir pour connaitre une vie épanouie et mettez-vous à la tâche. Autrement dit, faites des choix éclairés, tracez vous le chemin et mettez-vous en action.  Il est possible que lors de votre chemin vers le succès, vous fassiez face à des échecs, alors gardez le cap vers l’objectif et reculez d’un pas pour repartir dans une autre direction.  Les grands entrepreneurs ont presque tous connu des revers et chacun d’entre eux sont arrivés au sommet à force de persévérance et de ténacité.

Soyons honnêtes, est-ce possible d’avoir 59 ans d’expérience à 20 ans de vie? La grande majorité d’entre vous me dira non. Et vous avez surement raison. Mais le but de cet article de court-circuiter le temps est de prendre conscience que nous devons nous mettre en action pour réaliser nos objectifs.  Regarder votre passé, il vous est surement arrivé des moments dans votre vie, au cours desquels vous avez appris d’un échec. Pour ne pas répéter cette approche, vous avez fait comme Edison et reculé pour repartir dans une autre direction.

Cet article est pour vous motiver à comprendre que ce n’est pas par l’inaction que nous atteindrons nos rêves. Et surtout, prenez conscience que la vie va très vite. Les années passent, le temps file et nous sommes là à nous laisser mener tranquillement vers la fin de notre vie.  Mais la grande vérité est la première phrase d’une chanson de Marc Hervieux, « Après nous, que restera-t-il de nous. » Alors ne perdez plus de temps, on se lève et on se met en action vers le sommet du succès.

Je recommande à chaque personne qui a l’impression de perdre son temps, de prendre une pause, de réfléchir de façon objective à la situation. En se demandant pourquoi j’ai l’impression de perdre mon temps? Quel est mon état d’esprit en ce moment, que dois-je faire pour éviter de me retrouver dans cet état. De se dire constamment je ne perds pas mon temps, j’acquiers de l’expérience pour bien comprendre les attentes de mes supérieurs pour répondre plus adéquatement à leurs attentes.  Bonne réflexion

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Qu’est-ce qui vous irrite?

Nous avons tous des choses ou des gens qui nous irritent. Toutes les choses qui nous irritent sont des choses qui viennent nous confronter avec nos valeurs profondes. Des situations qui nous irritent sont souvent causées par des actions qui nous mettent en pleine face les choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle et qui nous font réagir. Toute personne qui nous irrite est en réalité votre plus grand pédagogue. Quand je rencontre ces personnes, je me demande toujours pourquoi cette personne est sur mon chemin et pourquoi elle m’irrite au point de me déranger.

Le célèbre psychologue Carl Jung a dit un jour « Tout ce qui nous dérange au sujet des autres peut nous conduire à une compréhension de nous-même. » Excellente remarque diriez-vous. Analysons cette citation. Si nous réagissons à une personne, souvent c’est parce qu’elle nous oppose à des valeurs auxquelles nous tenons viscéralement.  Alors nous devons nous poser la question pourquoi cet individu m’irrite, prenons le temps de réfléchir et regardons de façon objective les choses qui me font réagir.  Après avoir trouvé la ou les choses, demandons-nous comment il aurait été plus sain de réagir autrement. Je vous invite à faire cet exercice et tenez-moi au courant de votre réaction et des options que vous avez décidé de mettre en place pour être moins irrité.

Vous pouvez blâmer les gens qui vous provoquent et les condamner sans appel. Ou bien vous pouvez agir en regardant au fond de vous pour découvrir les raisons de votre réaction négative.  En définitive, votre objectif premier doit être de cultiver votre empathie, tant envers vous-même qu’envers les autres.

Aussi je vous invite dans ces situations à développer votre calme. Apprenez à reconnaitre les signes avant-coureurs, soit la respiration qui accélère, vos mains qui deviennent moites ou une chaleur qui vous monte au le visage.  C’est en restant calme et ouvert que vous pourrez développer de l’empathie envers la personne qui vous fait réagir. Plus vous resterez calme, plus vous resterez maitre de vos réactions.

Certains d’entre vous me diront que c’est plus facile à dire qu’à faire. Effectivement vous avez raison, mais le but de mon article aujourd’hui est de vous montrer des pistes de solutions pour vous éviter de vivre des situations irritantes.  Je sais les sentiments que cela nous apporte lorsque nous n’arrivons pas à garder notre calme et je sais mieux que quiconque les dommages que cette façon de réagir laisse dans notre organisme.  Je pense que de mettre en pratique ce que j’ai écrit, je peux vous assurer que vous deviendrez une meilleure personne et que vous allez vivre de moins en moins de situations irritantes.

Je souhaite, en terminant, que chacun d’entre vous réfléchisse sur des situations dans lesquelles  vous avez mal réagi et posez-vous la question, est-ce que j’aurais pu mieux réagir? Si vous pensez que oui, alors faites l’introspection et mettez en pratique les correctifs pour que vous deveniez une personne qui a développé de l’empathie envers d’autres personnes ou des situations.  Bonne pratique.  Si vous avez besoin d’aide, ce n’est pas un signe de faiblesse que de demander de l’aide.  Rappelez-vous quand vous avez appris à marcher; les mains de vos parents vous ont aidé à ne pas vous planter en pleine face. C’est la même chose dans les relations humaines. »

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Motivaction.coach

Débordez d’enthousiasme!

Pendant ma lecture du livre de Robin Sharma, « L’excellence, un gage de réussite », j’ai été interpellé par un article qui s’intitule « Débordez d’enthousiasme ». Voici quelques extraits que je complète avec mes orientations sur les grandes lignes de son article.

Sans l’enthousiasme, le dynamisme et la passion, vous ne pouvez être un leader dans votre domaine. Samuel Ullman fait l’observation suivante : « Personne ne vieillit simplement en vivant un certain nombre d’années. Nous devenons vieux en désertant nos idéaux. Les années peuvent rider la peau, mais l’enthousiasme ride l’âme ». Pour moi, cette observation est révélatrice de tout.  Quand vous perdez l’enthousiasme ou la motivation, vous ridez de plus en plus, vous devenez de plus en plus démotivé, s’installe alors chez vous des sentiments d’impuissance qui tranquillement vous font perdre vos intentions de changer les choses.

Les personnes dont j’apprécie la compagnie débordent d’enthousiasme ; elles sont ouvertes à ce que la vie leur apporte, elles sont curieuses d’apprendre de nouvelles choses. Ces gens sont, pour moi, des modèles ; j’apprends énormément en les côtoyant.  Je suis certain qu’eux aussi des fois ont des baisses d’enthousiasme, mais comment font-ils pour ne pas prendre la direction que leur démotivation leur indique.  Selon Robert Tessier « Des clés de la sérénité », si tu fréquentes des gens positifs, tu vivras dans le positivisme. Si tu fréquentes des gens négatifs, tu vivras dans le négativisme.  Cela se résume ainsi : tu seras selon les gens que tu fréquentes.

Au niveau du travail, si vous l’abordez avec de l’enthousiasme, de l’énergie et de la passion, vous allez réaliser que toutes les choses que vous toucherez se réaliseront dans un environnement beaucoup plus positif que négatif.  Il est bien évident que l’enthousiasme que vous démontrerez sera déterminant sur le résultat du travail que vous accomplirez.

Percevez ce qu’il y a de meilleur chez les gens. Voyez toutes les occasions d’apprentissage et une évolution personnelle dans ce qui semble être un revers apparent. Accueillez le changement comme une chance de grandir. Dites à vos proches que vous les aimez, démontrez-leur votre passion, votre enthousiasme. Vous deviendrez pour eux un modèle à suivre, un mentor à imiter. Depuis que nous étudions le leadership, il a toujours été démontré que nos grands leaders du monde moderne ont toujours été des gens débordant d’enthousiasme. Ces modèles qui ont fabriqué le monde dans lequel nous vivons, nous laissent en héritage des opportunités pour que tous et chacun puissent prendre leur place et tracer le monde dans lequel ils veulent vivre.

Une affirmation que je consulte souvent est « Vas où il n’y pas de chemin et laisse ta trace.  Pour croire à cette affirmation, il faut avoir un enthousiasme inébranlable, d’être très motivé d’apprendre de nouvelles choses et d’apporter notre contribution à des situations qui font de nous des leaders aux yeux des autres.

Je crois sincèrement que si nous sommes des gens enthousiastes, il ne manque pas grand-chose pour déborder d’enthousiasme. Je vous invite à déborder d’enthousiasme et de porter une attention aux personnes qui vous entourent. Et vous constaterez que ces gens vont être contaminés par votre enthousiasme. Faites l’exercice et tenez-moi au courant des réactions des personnes.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach