Comment agit un leader?

Dans mon cheminement pour devenir un meilleur leader, je continue mes recherches pour acquérir des connaissances et des compétences, pour que je puisse accompagner des gens dans leur développement personnel. Afin qu’il devienne les leaders de demain.  Plus que je fais mes recherches, plus que je constate que le principe est le même, mais les chemins sont différents. Dans tous mes textes que j’ai écrits depuis trois ans bientôt, sur le leadership on tourne toujours autour d’une forte estime de soi, une qualité importante d’être un rassembleur, et d’avoir des qualités d’encouragement.

Le leadership suppose presque toujours qu’on pense et agit pour changer les choses, ce que font rarement ceux qui suivent. Ce que vous avons fait était courageux, le futur demande plus de courage. De même que suivre les règles pour gagner sa vie. Il se peut que ce soit un travail difficile, mais qui nous apporte de la sécurité financière. Tout être humain a besoin à un moment donné dans sa vie et dans son développement personnel à assumer un peu de leadership. Les mérites du leadership sont si enracinés qu’il est naturel de dire « Je prendre la tête de direction ».

Parfois pourtant, il se peut qu’il soit plus sensé de suivre. Un leadership, qui consiste à mener quand on ne sait pas ou aller, quand on n’a pas le feu sacré ou la passion, ou pire encore, quand on ne peut pas surmonter sa peur est pire que pas de leadership du tout. Mais ne perdez pas espoir, car il est possible de développer ces capacités de leadership. 

Mais pour cela, il faudra que vous preniez l’engagement de travailler sur vous et d’accepter de changer des choses.  C’est comme sur la route, si vous prenez toujours le même chemin, vous arriverez toujours au même endroit. Des fois, changez de chemin, nous fait découvrir des choses totalement nouvelles avec une beauté impressionnante. Alors quand vous avez du temps, trompez-vous de chemin et regardez ce que vous allez découvrir.  C’est la même chose dans votre développement personnel, apprenez de nouvelles choses, vous allez être surpris de tout le chemin que vous pourriez parcourir.

Les leaders, en revanche, ne sont pas en fonction des événements. Les événements, ils les provoquent. Lorsque vous embauchez des gens ordinaires et que vous leur donnez la liberté, ils font des choses extraordinaires. Vous avez toujours le pouvoir de réclamer la carrière que vous méritez simplement en refusant de suivre le même chemin que tous les autres parce que les autres en question sont déjà en train de faire cela.

Changer les choses – y aller à fond et créer un avenir qui n’existe pas encore, alors même que tout le monde nous critique requiert du courage. Penser de manière ordinaire va produire un effet ordinaire, par des gens ordinaires. Toi qu’aimerais-tu que les gens se souviennent de toi, un suiveur ou un leader.  Si ta réponse est suiveur, tu peux arrêter de lire le reste du blogue. Car notre penchant naturel est de ne faire que le minimum.  Si ta réponse est leader alors, il faut quelque chose d’extraordinaire, un appel irrésistible à l’action, et une cause pour laquelle il vaut la peine de se battre pour que toutes les personnes que tu vas initier soient vraiment partantes. 

Si vous n’êtes pas extraordinaire, vous n’avez aucune chance de faire survenir quoi que ce soit. La chose la plus facile est de réagir. Ensuite, c’est de répondre. Mais le plus difficile est d’initierRéagir, ainsi que l’a dit Zig Ziglar, c’est ce que fait le corps lorsqu’on prend le mauvais médicament. C’est ce que font sans cesse les hommes politiques. Réagir est automatique, instinctif et généralement dangereux. Répondre est une bien meilleure alternative. On à des stimuli externes par une action réfléchie. Les entreprises répondent aux menaces de la concurrence. La réponse est toujours préférable à la réaction.

Mais ces deux approches sont peu de choses comparées à l’initiative. Initier quelque chose est réellement et vraiment difficile, et c’est ce que font les leaders. Ils voient ce que les autres ne remarquent pas et ils se jettent dessus. Ils provoquent les événements auxquels les autres doivent réagir. Il font le changement.

Si je résumais mon texte de cette semaine, comment agit un leader? Vous avez quelques pistes de solutions. Je ne vous cacherais pas que je vais continuer de mettre en pratique ces qualités qu’il faut à une personne pour devenir un meilleur leader au lieu d’un suiveur. Nous arrivons à la fin d’une année particulière, l’an passé nous espérions que cela soit la dernière avec la pandémie, mais ce virus ne veut pas que nous l’oubliions. 

Alors je vous invite à prendre du temps pour une pause et de faire le bilan de cette année particulière. Je vais faire la même chose, le 1er de chaque année, me permets de faire un arrêt et de regarder en arrière pour voir ce que j’ai réalisé. Ensuite je regarde en avant, je me fixe de nouveaux objectifs, qui seront difficiles à atteindre et qui vont me demander des efforts.  Avec des possibilités à l’infini.  La seule image que je peux vous donner est comme une auto, pour regarder en arrière, nous avons un rétroviseur, plus petit que la vitre avant du véhicule qui vous permet de voir plus loin.  La morale de cette expérience, c’est que ce qui est passé, tu ne peux rien n’y faire, mais tu peux tout faire pour ce qui s’en vient parce que tu en es le maitre de ta destinée.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :