Le temps des fêtes, un temps d’arrêt!

Qui aurait dit que l’an passé, nous passerions des fêtes un peu comme l’an passé? Pour moi, j’étais certain que l’an passé serait le seul des fêtes loin des rassemblements avec plus que trois bulles familiales et maximum 10 personnes. Mais nous les Québécois, nous avons la résilience comme qualité. Nous sommes des êtres qui s’adaptent très bien aux directives qui nous sont imposées par le gouvernement.  Pourquoi sommes-nous tellement résilients? je crois que la peur d’attraper ce fichu est le virus est plus présent qu’on ne le croit. Aussi pour épargner les gens que nous aimons et qui font partie de la génération à risque.

Depuis deux ans, je profite de ce moment pour me ressourcer et faire le point sur ma vie, sur mon développement personnel et déterminer que seront mes objectifs pour l’année qui vient.  Je vous invite à faire la même chose, prenez ce moment pour faire une introspection de votre année qui se termine et vous posez la questions, comment j’aimerais vivre l’année qui vient. Chaque année que je fais cet exercice, je réalise tout le chemin parcouru et toutes les choses que j’ai faites durant cette année. Lorsque je me fixe des objectifs pour l’année qui va arriver, je pense à tous les niveaux, personnel, professionnel, familial.

Prenez un crayon et un papier, mettez sur une feuille tous les points que vous vous rappelez de l’année qui se termine et écrivez vos objectifs pour la prochaine année. Soyez honnête avec vous. Je crois qu’un objectif pour qu’il nous oblige à travailler dur, ne doit pas être facilement atteignable. J’ai fait tellement foi cette erreur, je me trouvais très brillant rendu en février ou mars de dire que j’avais atteint tous mes objectifs de l’année.  Je me mentais à moi-même, l’avantage j’étais le seul à le savoir.  Il est grandement temps de mettre les pendules à l’heure, quand tu crois les menteries que tu te contes. 

Mes nombreuses lectures et mes recherches m’ont énormément aidé, aussi tous les matins mon patron me parle quand je me fais la barbe. Il est un gars très direct, il y a des matins où je me dépêche, ou je saute la barbe, pour ne pas être obligé de le rencontrer. Maudit niaiseux que je suis, il faudra que j’y fasse face un jour ou l’autre. À la vitesse que la barbe me pousse, je ne peux endurer plus de deux jours, j’ai l’impression que la peau me brûle et quand je passe le rasoir j’ai l’impression qu’il a de la peau qui part avec. Alors, pourquoi fuir? Je vous le répète souvent, et je travaille fort pour le mettre en pratique.  « Tout ce que tu fais face s’efface, tout ce que tu fuis te suit ».

Trouvez-vous une activité qui vous permettra de vous arrêter et de prendre une pause. Pour certains ce sera d’aller marcher en plein air, faire de l’exercice, écouter de la musique, lire un bon livre, écrire nos mémoires ou notre journal intime. Pour moi, ma routine matinale, c’est le meilleur moment d’arrêt pour moi. Des fois les gens n’en reviennent pas de savoir à qu’elle heure je me lève et du temps que je prends pour me ressourcer, 30 minutes de lecture, 30 minutes d’écriture, 10 à 20 minutes de relaxation ou méditation, des fois je saute cet exercice et la vie me rappelle comment il est important pour moi de prendre ce temps de réflexion ou de méditation sur ma vie et de faire cet arrêt. La méditation depuis près de 13 mois que c’est entre dans ma vie, durant la pandémie, j’ai été confronté à de l’anxiété, j’ai fait quelques crises qui m’ont beaucoup inquiété, ma conjointe et moi. J’ai décidé de travailler et de me choisir et de régler les situations qui provoquaient cette anxiété. Je suis encore fragile, je dois constamment être alerte aux signes précurseurs.

Je vous invite à remercier la vie, pour tout ce que vous avez. Aussi à vous remercier d’être l’être que vous êtes. D’être reconnaissant envers vous pour tous les efforts que vous faites pour améliorer votre environnement personnel, professionnel et familial. Je ne remercierais jamais assez tous mes amis, mes connaissances et tous les gens qui ont passé dans ma vie, pour tout ce que vous m’avez apporté. Prenez ces remerciements personnellement. Vous ne pouvez imaginer tout le bien que vous m’avez apporté. Certains d’entre vous m’ont sorti de ma zone de confort et pour cela vous serez toujours des êtres privilégiés à mes yeux, car vous aviez tellement confiance en moi et vous m’avez poussé en dehors de mes limites. J’espère avoir été ce type de personne, pour des gens qui m’entourent. 

Aujourd’hui j’aimerais mettre mes expériences, mes compétences personnelles, aux services des jeunes. Je l’ai déjà comme entraineur, j’ai aidé des jeunes hommes autant aux baseball qu’au hockey à croire en leur capacité.  Pourquoi aider les jeunes parce que c’est eux qui dirigeront notre monde de demain? Ces jeunes hommes et femmes d’affaires qui vivront des moments de questionnement, qui se remettront toujours en question, suis-je capable, suis-je à la bonne place, est-ce le bon moment.   La réponse sera toujours la même, si tu crois en toi, rien n’est impossible. 

En terminant, je vous invite à faire le bilan de votre année et à vous fixer des objectifs à atteindre pour l’année qui vient. Laisser cette feuille dans un endroit visible pour que vous la voyiez tous les jours. Démarrez-vous une routine matinale ou avant le coucher. Mes petites filles lors de notre souper de Noël m’ont parlé de leur routine avant d’aller faire dodo, brossage de dents, soie dentaire, pipi, si mes petits enfants ont une routine, pourquoi tu n’a pas de routine? Alors l’année qui vient, tu dois prendre l’engagement de te composer une routine. Et la dernière chose et non la moindre, prenez le temps de redonner aux autres, trouvez vous une cause, un organisme, des gestes à poser qui aiderons votre sentiment de reconnaissance.

Je vous laisse sur une phrase que j’ai entendue aujourd’hui à la télé; « Termine toujours ce que tu as commencé ».

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :