La synchronicité

Cela fait presque un mois et demi que je ne peux acheter de livres. Ma conjointe me demande de ne pas en acheter puisqu’elle et mes enfants veulent des idées pour me faire des cadeaux de Noël.  Malgré le fait que je lui ai donné environ 10 titres de bouquins que j’aimerais lire, la surprise fut que j’ai reçu un livre que je n’avais pas demandé. Mais quelle surprise! Josée m’a donné ce livre suite à une critique littéraire à la télé. Voici le titre de ma surprise, « Transforme ta destinée » par Marie-Ève Fortier, une enseignante spirituelle et conférencière.

Je fus impressionné durant toute la lecture de ce livre ; de petits chapitres qui se lisent rapidement.  Des exemples très explicatifs pour nous aider à comprendre le sujet de chaque chapitre. Vers les trois quarts du livre, elle nous parle de synchronicité. Vous avez surement tous des exemples de synchronicité dans vos vies qui vous sont déjà arrivés.  Moi,  il m’est déjà arrivé de penser à quelqu’un et quelques jours plus tard le téléphone retentit et c’est justement la personne à laquelle je pensais. Dès la minute que tu acceptes l’existence des synchronicités dans ta vie, tu en remarques de plus en plus, cite Mme Fortier.

Selon elle, une synchronicité, c’est un signe que l’Univers t’envoie pour te dire qu’il t’a entendu. Les synchronicités sont un signe pour te donner confiance au fait que l’Univers est toujours à l’écoute. Pour ceux qui croient à l’existence de l’Univers c’est correct. Pour les autres, vous essayerez de me trouver la réponse à cette synchronicité.  Moi j’ose croire que rien n’arrive pour rien dans la vie.  Je crois sincèrement que si nous voulons quelque chose, il faut le demander? Depuis toujours une grande vérité est que si tu ne demandes rien, tu ne recevras rien.

J’aimerais que vous profitiez de cette infolettre pour vous sensibiliser à faire des demandes dans l’Univers et soyez attentifs aux réponses qu’elle vous retournera. En 2020, il est grandement temps de mettre au défi cette synchronicité. Pour moi, cette année en sera une de nouveauté et de défi.  Il y a un an que je vous écris à toutes les semaines et, depuis le tout début, mon rêve était d’écrire un livre, et je voulais aussi être distribué sur un plus grand réseau.  En 2020, je vais commencer à envoyer mes textes à certains éditeurs pour savoir comment ils reçoivent mes textes.  Aussi, je vais approcher des revues ou des médias pour qu’ils publient mes textes. Je crois en l’avenir. Comme dit plus tôt, si je ne demande rien je ne recevrai rien, alors je veux quelque chose, alors je demande.

Prenez note que depuis le 1er janvier dernier, j’ai débuté un blog avec WordPress. Je vous joins le lien : https://motivaction.coach/ . Je suis en apprentissage avec ce médium. Vous pourrez vous abonner à mon blogue, mon intention avec ce blogue est de vous en donner plus sur ce site que dans les infolettres et je vous partagerai des articles que je trouve très intéressants.  En terminant, je crois à la synchronicité et je n’arrêterai pas de demander à l’Univers tout ce que je désire pour moi pour m’améliorer et devenir une meilleure personne. Alors vous, qu’attendez-vous ? Faites vos demandes et soyez à l’écoute des réponses que vous recevrez.

Résolution ou engagement

Une nouvelle année qui débute, certains d’entre vous prendront des résolutions. J’ai déjà fait comme vous il y a quelques années, le premier janvier je prenais des résolutions qui ne duraient jamais plus que le temps de la pensée. Souvent mes résolutions étaient des choses que je voulais changer mais des choses qui sonnaient très négatives. Perdre du poids, aller m’entrainer, prendre du temps pour moi. Chaque année dans tous les groupes de perte de poids ou de centre d’entrainement, c’est le début de l’année où il y a le plus d’inscriptions. Allez visiter ces endroits après 1 mois ou 2 et vous verrez que l’engouement a baissé. Les résolutions du premier sont vite devenues les oublis du 15 janvier. Certains me diront pessimistes, moi je continue de croire que je suis réaliste. Depuis, je regarde les gens vivre. Je réalise que nous espérons tous un avenir meilleur,et être capable de respecter nos résolutions.

Je vous soumets une méthode qui n’est pas infaillible, mais qui a fait preuve de réussite. Premièrement, changer le mot résolution par engagement. Un engagement est un mot d’action, une prise de conscience de se mettre en mouvement. Pour la réussite d’un engagement, il faut y penser très fort et avoir la volonté de réussir. Certains engagements vous demanderont du courage et de l’initiative. Pour se faire, il faudra que votre pensée soit tournée vers le succès. Un engagement est une décision de vouloir changer des choses, prenons exemple de nos résolutions du début. Perdre du poids, est une action noble parce que, au départ, on veut améliorer nos conditions de vie. Si au lieu de perdre du poids, on apportait des changements à notre alimentation. C’est grâce à mon épouse que je peux vous parler de ça. L’autre jour, en discutant avec des amis oů elle les informait qu’elle avait perdu 6 livres, certains lui ont dit « Tu es au régime ?», non qu’elle leur répondait.  « J’ai changé mon alimentation en éliminant les glucides ». Belle réponse.

Dans le cas de l’inscription au gym, je vous soumets que pour tous les sédentaires qui prennent la résolution d’aller s’abonner au gym, ça  ne dure jamais longtemps. Je ne parle pas à travers mon chapeau, je fus l’un de ceux-là. Pendant deux ans, j’ai payé des abonnements à un gym où ils ne m’ont vu le corps qu’environ 12 fois, en deux mois et demi. Mais j’avais payé pendant 12 mois. Comme le dis Râteau c’est qui le cave? S.V.P. ne répondez pas, je le connais. Au lieu du gym, prenez l’engagement de faire des marches en plein air, de la raquette et de la bicyclette lorsque la température le permettra. Donnez-vous des périodes durant votre semaine pour mettre en action votre engagement sur l’exercice.

En terminant, prenez conscience qu’en ce début d’année, il est important de prendre des engagements qui amélioreront votre qualité de vie. Soyez intransigeant sur ces périodes inscrites à votre agenda comme temps pour améliorer votre qualité de vie. Pour moi je prend l’engagement de vous faire connaître mes lectures que je vais vous distribuer sur ma page Facebook personnelle. Aussi j’ai commencé un blogue https://motivaction.coach/ ; si cela vous tente, vous pouvez vous abonner. Vous recevrez toutes mes parutions.  Bonne année 2020, qu’elle vous apporte tout ce que vous désirez.

La période des fêtes!

Dans quelques jours, ce sera Noël ; vous êtes sûrement dans vos derniers préparatifs? Ça doit commencer à sentir bon chez vous, l’odeur des tourtières, de la dinde, du sapin. La préparation à choisir les cadeaux, les emballer, et de les voir sous l’arbre de noël nous met déjà dans une ambiance de fête. Cette période de réjouissances et de rassemblement nous apporte le besoin de se rassembler et de se dire que l’on s’aime.

Certaines familles utilisent ce temps pour se retrouver et prendre le temps d’apprécier la présence de tous durant cette période.  Depuis plusieurs années, je réalise que nous vieillissons tous et que le temps passe. Des fois, nous attendons qu’il soit trop tard pour se retrouver et se dire que l’on s’apprécie. Pour moi, Noël sera toujours oui une période de réjouissances, de prendre du temps en famille mais, aussi une période de nostalgie. Je suis toujours triste durant cette période quand je constate combien de personnes que j’ai connues sont parties pour un autre monde. J’essaie de prendre une période pour penser à eux et leur dire merci d’avoir été dans ma vie.

À mes yeux, ma plus grande perte et absence qui me manquera toute ma vie est mon père qui nous a quitté alors que je n’avais que treize ans. Depuis ce jour, j’emmagasine des images pour le jour où je vais aller le retrouver et lui parler de tout ce qui s’est passé dans notre famille et surtout la mienne. Je ne suis pas pressé de le retrouver car je n’ai pas terminé de remplir mon disque dur.  Mais cette période de tristesse ne dure jamais longtemps car je sais que lui n’aimerait pas que je ne profite de cette période pour fêter la vie.

En filant vers la fin de l’année qui approche, je vous invite à profiter de ce temps pour pardonner à des gens, qui peu importe les raisons, ont fait que vous vous êtes éloigné, vous ont créé un manque profond d’amour et d’amitié. Je vous invite à avoir de l’humilité, de la sagesse ; c’est dans ces grandes confessions que nous reconnaissons les grandes personnes. Certains d’entre vous resteront sur leurs positions mais, soyez assez homme pour réfléchir sur cette discorde et vous demander est-ce que cela en vaut la peine.

Ce qui me fait le plus plaisir aujourd’hui? En janvier dernier, j’avais pris l’engagement de vous écrire à toutes les semaines sur une réflexion personnelle.  Malgré l’inquiétude qui m’habitait à ce moment, j’ai fait confiance à la vie, j’ai découvert une nouvelle passion : écrire. Je pense que j’ai amélioré mon français, mon correcteur pourrait dire l’inverse, mais je préfère penser que je m’améliore, cela m’encourage. Aussi, je me demandais au début sur quoi j’allais vous entretenir. La vie m’a donné plusieurs sujets sur lesquels émettre ma réflexion.

En terminant je veux vous souhaiter un très Joyeux Noël. Je veux vous remercier d’être dans ma vie et prenez cette période pour dire à vos proches que vous les aimez. À ceux que je n’aurais pas la possibilité de voir durant cette période Merci et je vous aime.

Mon premier article de blog

La période des fêtes!

Dans quelques jours, ce sera Noël ; vous êtes sûrement dans vos derniers préparatifs? Ça doit commencer à sentir bon chez vous, l’odeur des tourtières, de la dinde, du sapin. La préparation à choisir les cadeaux, les emballer, et de les voir sous l’arbre de noël nous met déjà dans une ambiance de fête. Cette période de réjouissances et de rassemblement nous apporte le besoin de se rassembler et de se dire que l’on s’aime.

Certaines familles utilisent ce temps pour se retrouver et prendre le temps d’apprécier la présence de tous durant cette période.  Depuis plusieurs années, je réalise que nous vieillissons tous et que le temps passe. Des fois, nous attendons qu’il soit trop tard pour se retrouver et se dire que l’on s’apprécie. Pour moi, Noël sera toujours oui une période de réjouissances, de prendre du temps en famille mais, aussi une période de nostalgie. Je suis toujours triste durant cette période quand je constate combien de personnes que j’ai connues sont parties pour un autre monde. J’essaie de prendre une période pour penser à eux et leur dire merci d’avoir été dans ma vie.

À mes yeux, ma plus grande perte et absence qui me manquera toute ma vie est mon père qui nous a quitté alors que je n’avais que treize ans. Depuis ce jour, j’emmagasine des images pour le jour où je vais aller le retrouver et lui parler de tout ce qui s’est passé dans notre famille et surtout la mienne. Je ne suis pas pressé de le retrouver car je n’ai pas terminé de remplir mon disque dur.  Mais cette période de tristesse ne dure jamais longtemps car je sais que lui n’aimerait pas que je ne profite de cette période pour fêter la vie.

En filant vers la fin de l’année qui approche, je vous invite à profiter de ce temps pour pardonner à des gens, qui peu importe les raisons, ont fait que vous vous êtes éloigné, vous ont créé un manque profond d’amour et d’amitié. Je vous invite à avoir de l’humilité, de la sagesse ; c’est dans ces grandes confessions que nous reconnaissons les grandes personnes. Certains d’entre vous resteront sur leurs positions mais, soyez assez homme pour réfléchir sur cette discorde et vous demander est-ce que cela en vaut la peine.

Ce qui me fait le plus plaisir aujourd’hui? En janvier dernier, j’avais pris l’engagement de vous écrire à toutes les semaines sur une réflexion personnelle.  Malgré l’inquiétude qui m’habitait à ce moment, j’ai fait confiance à la vie, j’ai découvert une nouvelle passion : écrire. Je pense que j’ai amélioré mon français, mon correcteur pourrait dire l’inverse, mais je préfère penser que je m’améliore, cela m’encourage. Aussi, je me demandais au début sur quoi j’allais vous entretenir. La vie m’a donné plusieurs sujets sur lesquels émettre ma réflexion.

En terminant je veux vous souhaiter un très Joyeux Noël. Je veux vous remercier d’être dans ma vie et prenez cette période pour dire à vos proches que vous les aimez. À ceux que je n’aurais pas la possibilité de voir durant cette période Merci et je vous aime.

« Soyez vous-même, les autres sont déjà pris. »

— Oscar Wilde.

Cet article est le tout premier que je publie sur mon nouveau blog. Je viens juste de lui donner vie, restez à l’affût pour la suite. Abonnez-vous ci-après pour rester informé des mises à jour.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.