Mal du siècle!

 Cette semaine je veux prendre le temps de vous écrire sur une chose que je trouve importante et qui empêche de nombreuses personnes à faire les premiers pas pour changer leur vie.  Cette chose nuit énormément à tous, elle nous bloque pour que nous puissions faire des choses que nous souhaitons réaliser.  Cet élément nous oblige à nous plaire dans un emploi que nous n’aimons plus, nous empêche de nous mettre en danger parce que cet élément nous arrête.  Vous aurez certainement compris que cette semaine je veux vous parler de la peur.  La peur est un sentiment qui fait reculer notre développement.

Il existe de nombreux types de peur. Peur de parler en public, peur de postuler sur un poste supérieur, peur d’essayer une nouveau sport, peur d’aller en vélo, peur du noir, des araignées, etc….Prenez le temps d’écrire sur une feuille vos peurs, tout le monde à des peurs, mais comment notre corps réagit-il lorsque nous sommes confronté à nos peurs? Certaines personnes viennent les mains moites, d’autres se mettent à trembler, d’autres ont la sensation de faire de la haute pression.

TOUT CE QUE TU FAIS FACE, S’EFFACE

TOUT CE QUE TU FUIS, TE SUIT

Tous le monde est capable de faire face à ses peurs. Je comprends très bien que dans certains cas, les gens ne veulent pas les affronter : ils ne se sentent pas capables, ils ont peur d’avoir l’air fou (dans le cas de parler en public).  Mais j’invite tout le monde à prendre leur peur et à analyser comment ils peuvent y faire face.  Certains diront « c’est facile pour lui, il n’a pas peur de rien ». C’est faux. J’ai des peurs, mais je ne les laisse pas m’empêcher d’avancer dans la vie.  Qu’est-ce que je fais pour ne pas que ma peur m’empêche de faire de grandes choses? Je l’affronte, je travaille deux fois plus fort.  J’écris ma peur et j’essaie de trouver des petites choses qui me permettront de vaincre cette sensation qui m’empêche d’avancer.

Je souhaite que tous mes lecteurs prennent le temps de faire l’exercice, de mettre par écrit leur peur et de trouver des moyens pour essayer d’enrayer leur peur.  Comment faire si vous voulez affronter vos peurs?  Prenons comme exemple la peur de parler en public : pour la majorité des gens, cette peur a démarré à l’école primaire lorsque vous deviez faire une expression orale.  Chacun d’entre vous, le matin de votre performance, vous aviez des maux de ventres et vous disiez à vos mamans « je ne veux pas aller à l’école ».  Est-ce que vous vous reconnaissez?

La principale raison de la peur de parler en public est le jugement; chacun d’entre vous ne veut pas avoir l’air fou, et c’est bien logique. Pour ce faire, il faut vous préparer correctement. Bien écrire les textes, les mémoriser, faire des répétitions de notre présentation devant un miroir. Refaire l’exercice en agrandissant le nombre de personnes dans notre auditoire, et le dernier et non le moindre, quand vous faites votre présentation, fixer un point dans la salle et débuter votre présentation. Plus vous allez prendre confiance, faites le tour de la salle avec vos yeux et regardez la réaction des gens.

Je comprends que ce n’est pas aussi facile de le vivre que de l’écrire, mais j’invite tout le monde à vaincre leur peur et passer à autre chose. Pour ceux que cela intéresse, je vais bientôt donner un atelier sur comment vaincre la peur de parler en public.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :