J’ai besoin d’un coach!

Aujourd’hui, je veux vous entretenir sur cette affirmation qui, pour moi, n’est pas négative. Trop longtemps, les gens ont pensé que d’avoir besoin d’un coach est un signe que nous ne sommes pas à la hauteur, que nous avons besoin de quelqu’un qui va nous donner la recette pour réussir.  Il est impossible de tout connaître en cliquant simplement des doigts. Depuis que je porte une attention particulière à notre société, je remarque que les gens qui réussissent ont trouvé, soit un coach, soit un mentor qui les aident à atteindre leurs objectifs.

Comme vous le savez sans doute, j’ai déjà occupé la fonction de coach dans le sport amateur. J’ai appris à un très jeune âge à diriger des jeunes hommes qui avaient besoin d’un modèle pour leur enseigner les rudiments de leur sport. C’est à ce moment-là que j’ai compris que les meilleurs joueurs ne font pas toujours les meilleurs coachs. Une grande réalité : un athlète est un performer tandis que le coach est celui qui va s’assurer que son athlète soit au sommet de son art quand la performance devra y être.  L’exemple pour moi le plus frappant est lorsque les entraineurs des athlètes olympiques, qui lors de leur médaille aux jeux, viennent nous dire que cela fait 4 ans qu’ils s’entrainent pour vivre ce moment présent où son athlète donne la performance de sa vie.

Une autre fois, je vous parlerai de visualisation, car pour moi, cela aussi joue un rôle important. Mais dans le sujet d’aujourd’hui, je veux que l’on prenne le temps de comprendre l’importance du coach dans l’atteinte de ses objectifs. Je prends souvent l’exemple des résolutions en début d’année que nous tenons pour un certain temps. Je n’ai jamais rencontré des gens qui ont tenu leurs résolutions du début de l’année plus que quelques semaines. Je sais que des gens voudront me contredire et diront qu’eux ont été un modèle à suivre parce qu’ils ont tenu leur résolution toute l’année. Tant mieux pour eux.

Mais je crois qu’un coach est là pour nous orienter, nous motiver à garder le focus sur nos objectifs.  À nous poser des questions qui nous forceront à réfléchir pour trouver une solution à une situation.  Je crois que toute personne qui a des rêves et qui ne sait pas par où commencer, qui a peur de l’échec, qui a une difficulté à croire en elle, a besoin d’une personne externe pour venir l’accompagner dans l’atteinte de son objectif.  Pour moi, cette aide doit venir de l’externe parce que cette personne n’est pas liée avec nous par émotivité. Un bon coach ne fera pas le travail à votre place, il va vous poser les bonnes questions, va vous confronter à prendre action dans une situation à laquelle peut-être par le passé vous n’auriez pas fait face.

Le mouvement optimiste m’a appris énormément sur le coaching. J’ai vu des mentors qui, avec tout leur bagage, faisait le travail à la place du mentoré (la personne que l’on coach). Une grande erreur : un bon coach, pour moi, est la personne avec laquelle vous avez développé une confiance absolue, avec laquelle vous allez vous abreuver de ses paroles et vous allez mettre les efforts pour qu’elle atteigne son objectif. Par expérience, j’ai ressenti plus de satisfaction lorsqu’une personne que j’accompagnais a réussi. Ma satisfaction était énorme, la réussite est un travail d’équipe coach/athlète ou mentor/mentoré. Alors, allez chercher de l’aide si vous manquez de motivation pour que vous puissiez vous mettre en action.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :