Je me choisis…

J’ai toujours aimé écouter les bulletins de nouvelles, mais ces temps-ci, je vous dirais que je suis tanné pour ne pas dire écœuré des nouvelles négatives qui n’ont que pour objectif de nous mettre en rogne contre le système qui prend soin des personnes âgées. Notre premier ministre sollicite l’aide de toute la population pour aller donner du temps auprès de nos ainées ; un geste de solidarité et de reconnaissance pour ce qu’ils ont fait pour nous. Au lieu de travailler à cela, les médias nous montrent des images qui nous font lever le cœur, nous informent que près de 2000 préposées ou infirmières qui œuvrent dans ces centres sont atteints du virus.  Quand on dit : on ne rame pas dans la même direction, en voici une preuve flagrante. C’est probablement pour cela que je ne travaille pas dans ce genre de médias. C’est mon épouse qui m’a beaucoup fait prendre conscience que ces bulletins font le travail ; j’ai été surpris d’entendre que les gens qui avaient écouté les nouvelles devenaient les vecteurs de ces mauvaises nouvelles.

Alors je me choisis, ce qui veut dire que je sélectionne les choses que je veux écouter, les bonnes nouvelles que je veux diffuser. Je laisse entrer dans mon subconscient des choses qui ont un effet positif sur mon futur et ma vie. Trop de gens se laissent guider par ces informations qui n’ont que pour effet de nous pourrir notre environnement psychologique.  Je vous invite à faire comme moi, choisissez-vous, choisissez ce que vous aimeriez qui entre dans votre vie, choisissez les gens qui ont une incidence positive et qui feront que vous allez grandir comme personne.

Souvent, dans nos vies, nous somme placés devant des choix à faire, un peu comme une route où on arrive à une fourche et on se demande à droite ou à gauche. J’aime beaucoup ces dilemmes car cela m’oblige à me poser des questions. Où dois-je aller? Quand vais-je y arriver? Est-ce que à droite je me rallonge ou je raccourcis mon trajet? Pour le savoir des fois, il faut aller voir.  J’invite tout le monde à vous poser certaines questions qui vous aideront à vous choisir. Qu’est-ce qui me rend le plus heureux dans la vie? Est-ce que je sais ce que je veux pour moi, mes proches? Et la dernière et non la moindre, Est-ce que j’aime vraiment ce que je fais actuellement, la carrière, le métier, le sport, l’entreprise ou le mode de vie que j’ai choisi?

Et oui parce que tu l’a choisi! Quand on vous pose la question  «Est-ce que tu fais ce que tu veux dans ta vie? » La réponse que la majorité des personnes donnent est, bien sûr, que personne ne me fait faire des choses que je ne veux pas faire.  Sérieux, demain en vous regardant dans le miroir, soyez honnête et posez-lui la question et regardez-vous dans les yeux et répondez franchement. Si vous faites l’exercice en étant le plus franc envers vous, vous allez être surpris que vous ne vous choisissez pas souvent. Alors il faut se mettre en action et je me choisis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :