Après…

On dit que toute bonne chose a une fin, c’est pareil pour les moins bonnes.  Alors disons toute mauvaise chose a une fin. Et la fin approche, je le sens de plus en plus.  Nous avons besoin de positivisme, de bonnes nouvelles, de belles annonces qui nous feront croire que la fin approche de cette expérience de vie que nous avons vécue.

Pour moi depuis deux semaines environ, je suis en mode après…, cela ne veut pas dire que je baisse la garde, non je suis tout aussi attentif à tout, je continue de garder mes distances. Mais j’ai un besoin criant de voir la lumière au bout du tunnel. Et j’ai décidé que si j’attends après les autres pour qu’ils mettent la switch à on, je risque d’attendre longtemps. Alors j’ai pris la décision de me mettre en action.

Premier geste important pour moi, je vais donner priorité à un rêve que j’ai depuis quelques années de faire des conférences.  Lors de mon année de gouverneur optimiste, j’avais écrit une conférence que je donnais aux jeunes octogones (mouvement optimiste pour les 12 à 17 ans) qui s’intitulait Ai-je le droit de rêver? Cette conférence durait environ 30 minutes, je travaille actuellement pour l’augmenter à environ 1h à 1h30.  Depuis janvier dernier, j’ai créé un blogue motivaction.coach, une plateforme pour faire connaître mes articles, je viens de la réactiver. 

Ces deux actions sont le début de plus grandes.  Je crois que tous en dedans de nous avons des rêves à réaliser. Les raisons pour lesquelles nous ne les mettons pas en action sont nombreuses, et ont surement tous leur raison d’être. Mais je veux que vous preniez conscience que depuis quelques semaines vous avez été limité dans vos actions.  Il ne faut pas que nous agissions comme un animal qui demande la porte depuis 1 heure et quand vous l’ouvrez il part comme une balle et court partout sans savoir pourquoi il court. Sachez c’est ce qui risque de nous arriver, lorsque le départ sera donné, nous avons été tellement privés de voir des gens qu’on aime que là, nous allons vouloir tous les voir et tous en même temps.  Il va arriver un entonnoir normal qui s’appelle le temps.

Je vous invite donc à commencer à préparer l’après… Si vous avez besoin d’aide prenez un crayon et un cahier marqué jour 1 et écrivez ce que vous aimeriez faire lorsque l’après arrivera, et faites de même pour les jours suivants.  Vous allez remarquer que les premiers jours seront destinés à ce qui prend le plus de place dans votre cœur.  Et ainsi de suite. Du côté personnel, j’espère que cette période de réclusion vous aura été bénéfique.  Prendre le temps de réfléchir à ce que l’on fera quand cela nous sera permis. C’est pour moi la même chose quand je rencontre des gens qui me disent quand je serai riche je ferai telle ou telle chose. Quand je serai à la retraite, je vais voyager. Nous connaissons tous des personnes qui n’ont jamais pu réaliser leurs objectifs. Seriez-vous comme eux? Feriez-vous partie des histoires que l’on racontera de gens qui ont trop attendu?  Alors mettez-vous en action et préparez-vous à l’après….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :