Les habitudes

Nous avons tous des habitudes qui ne sont pas bonnes pour nous. Plus le temps passe, plus elles sont imposantes enracinées, et plus on a de mal à les détruire. Certaines deviennent si présentes et si profondément ancrées que l’on hésite même à essayer.

C’est ce qui arrive à la plupart des gens : ils vivent leur vie par habitude, sans avoir aucune idée de la direction où elle les mène. Il est temps de tenir les rênes et d’aller là où vous souhaitez vraiment aller.

Et comme nous n’avons pas à réfléchir aux choses les plus banales, nous pouvons concentrer notre esprit sur des pensées plus créatives et enrichissantes. Les habitudes ont donc du bon, tant qu’il s’agit d’habitudes positives, bien sûr.

Comme nous l’avons déjà vu, vous savez que les gens qui réussissent ne sont pas nécessairement plus intelligents ou plus doués que les autres. Cependant, leurs habitudes les poussent à être mieux informés, plus au courant, plus compétents, plus aptes et mieux préparés.

À partir de l’âge de 8 ans, Larry Bird, ancien joueur des Celtics de Boston avait pour habitude de faire 500 lancers francs chaque matin avant de partir pour l’école. C’est cette discipline qui lui a valu à Larry de tirer le meilleur de ses talents naturels et de battre à platte couture certaine des joueurs les plus doués.

Il en va de même pour vos habitudes : la moindre mauvaise habitude, même si elle semble inoffensive sur le moment, peut à terme vous mener à des lieus de vos objectifs et de vos désirs.  Il est temps de vous réveiller et de vous apercevoir que vos habitudes pourraient bien vous entrainer sur la mauvaise pente. La moindre correction de vos habitudes quotidiennes peut totalement changer le cours de votre vie.

Avec suffisamment de pratique et de répétition, n’importe quel comportement, bon ou mauvais, devient automatique. Vous avez appris toutes vos habitudes, vous pouvez par conséquent les désapprendre. Si vous souhaitez que votre vie prenne de nouvelles directions, il faut d’abord vous alléger des mauvaises habitudes que vous lestent depuis trop longtemps.

Voici cinq stratégies pour éliminer les mauvaises habitudes.

  1. Identifiez vos déclencheurs ;

Observez votre liste de mauvaises habitudes. Pour chacune d’elles, identifiez ce qui la déclenche à l’aide de ce que j’appelle les 4 coupables; le qui le quoi, le ou, et le quand de chaque mauvaise habitude. Notez vos déclencheurs dans un carnet. Cette simple action vous aidera à en prendre conscience. Mais bien sûr, ça n’est pas tout, car comme nous l’avons déjà vu, être conscient d’une mauvaise habitude ne suffit pas à l’éliminer.

2. Faites le grand ménage;

Et que ça brille! Au sens propre comme au sens figuré, si vous voulez arrêter de boire, éliminez toute trace d’alcool de votre maison. Faire le grand ménage c’est de se couper de toute tentation à l’intérieur de notre vie, que ce soit le café, les friandises et les boissons gazeuses. Ce processus est très radical, il apporte une qualité de changement de nos mauvaises habitudes. Un point c’est tout, débarrassez-vous de tout ce qui encourage vos mauvaises habitudes.

3. Faites l’échange;

Jetez à nouveau un œil à votre liste de mauvaises habitudes. Comment pourriez-vous faire en sorte qu’elles ne vous nuisent plus autant? Pouvez-vous les remplacer par des habitudes plus saines ou vous en débarrasser pour de bon. Un processus que je dois mettre en place est de remplacer les croustilles par des cèleris, carottes et radis, cela augmente mes portions de légumes pour chaque jour.  Cet échange est très valorisant pour me changer mes mauvaises habitudes en de bonnes habitudes.

4. Procéder par paliers;

De la même façon, il peut s’avérer plus efficace de procéder progressivement, par paliers, pour vous défaire des habitudes les plus ancrées. Si vous avez passé des décennies à répéter, cimenter, fortifier ces habitudes, il est peut-être sage de vous laisser le temps de les dénouer petit à petit. En commençant par une réduction de consommation pour arriver à la fin à une coupure totale de ces mauvaises habitudes.

5. Ou allez-y la tête la première;

Cette expérience ressemble un peu à l’abandon soudain d’une mauvaise habitude. Les débuts peuvent être véritable supplice ou du moins, s’avérer très inconfortables. Mais tout comme le corps s’adapte à un nouvel environnement par la grâce du phénomène d’adaptation du corps humain qui s’appelle l’homéostasie. Cette stratégie est la plus radicale, la garantie de la réussite de cette stratégie est la volonté de vouloir changer cette habitude.

Il est bien évident que d’écrire ce blogue pour moi cette semaine, me demande énormément. Car je suis une de ces personnes qui a de très mauvaises habitudes et qui doit commencer à les changer. Je sais que cette route sera ardue, et parsemée de nid de poule. Mais je dois pour ma santé apporter ces correctifs durant la prochaine année.

Alors, faites comme moi, mettez-vous en action et prenez la décision de changer vos mauvaises habitudes, ensemble nous allons réussir.

Au cours des prochaines semaines, je vais avoir de bonnes nouvelles pour vous, mais pour réaliser mes rêves je vais avoir besoin de votre collaboration mes amis. Abonnez-vous à mon site motivaction.coach.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :