Profite de l’occasion!

Ce matin réveil brutal, alerte Amber, 3h45 du matin. Je me suis levé carré dans mon lit me demandant ce qui se passait. Mes premières pensées sont allées vers les parents de cette fillette qui doivent vivre des moments d’inquiétude insoutenables. Je souhaite un dénouement heureux à cette alerte. Mais après avoir été bien réveillé, je me suis dit, Denis profite de ce réveil devancé pour commencer ta routine matinale plus tôt. Au moment d’écrire ces lignes, je suis surpris de tout ce que l’on peut accomplir dans une heure.


Dans ma lecture matinale, je suis tombé sur une pensée de Earl Nightingale qui dit « Si vous consacriez une heure par jour, chaque jour, pendant cinq ans, au même sujet, vous deviendriez un expert dans ce domaine. » Cette pensée m’a frappé de plein fouet dans le front. Depuis près de trois ans que j’écris tous les matins, depuis 82 matins que j’écris en plus mes pages du matin, tel qu’enseigné par Julia Cameron, depuis plus de 20 ans que je lis des livres de motivation, des livres positifs, des biographies de gens qui m’inspirent. Depuis 2001, que je mets en pratique l’enseignement que j’ai reçu de Robert Tessier avec les Clés de la Sérénité. Malgré tout cela, je ne me considère pas comme un expert, car je suis toujours en apprentissage. Ce qui me console est que John C. Maxwell, un auteur que je lis régulièrement, et qui a écrit dans son livre, les 21 lois irréfutables du leadership, une réflexion qui porte à continuer mon cheminement « Le leadership se développe au quotidien, pas un jour. » Quelle sagesse ! Suite à cela, je continuerai d’en apprendre davantage sur le leadership.

Sans contredire ce que prétend Nightingale, je conçois que, personnellement, le processus que j’ai enclenché depuis le début de mon chemin dans le leadership, mon objectif est de devenir un spécialiste du leadership. Étant donné que je marche avec des objectifs et des buts, qui me nourrissent dans le chemin vers mon objectif.  Depuis toutes ces années, je m’inscris à des webinaires sur le sujet, je lis des blogues sur le leadership. Ne connaissant pas trop l’anglais, j’avais comme une barrière, qui s’est rapidement dissipée, en constatant qu’au Québec, nous n’avons rien à envier à personne.  Nous avons développé au Québec des leaders, desquels nous pouvons nous inspirer.

Aujourd’hui il est plus facile de s’informer avec les médias sociaux, les podcasts, les vidéos en ligne, les influenceurs.  Je crois que pour toute personne qui veut s’améliorer dans n’importe quel sujet, nous sommes devant l’abondance au niveau de l’accès à la ressource.  Rappelons-nous le temps que nous passions à la bibliothèque quand nous faisions des recherches, quand nous voulions en apprendre davantage sur un sujet.  Aujourd’hui au lieu d’aller chercher l’information, c’est elle qui vient à vous, vous n’avez qu’à la cueillir. Le leadership a toujours été pour moi un objectif. Je veux vous inviter, pour ceux qui me lisent, à réfléchir sur ce que je vous apporte par mes articles. À vous fixer des objectifs, à faire des recherches sur l’internet sur le sujet sur lequel vous voulez continuer votre apprentissage.  Je ne vous oblige pas à ce que ce soit le leadership, mais trouvez-vous votre niche, votre intérêt.

En écrivant ce texte, je me rappelle une annonce qui passait à une époque dans laquelle  un jeune adulte était assis en arrière d’un véhicule et ses parents étaient assis en avant dans une voiture très luxueuse. Le père demande au jeune ce qu’il veut faire comme métier. Durant ce trajet, le jeune voit un camion de déchets avec un éboueur en arrière qui récupère des sacs de déchets, et pendant qu’il regarde, la question du père arrive. Le jeune répond du tac au tac, « je veux être éboueur, papa ». Sans attendre, le père lui a répondu, « sois le meilleur éboueur au monde ». Ce n’est sûrement pas le genre de réponse que le père attendait, car dans l’annonce on nous laissait présager qu’ils étaient en moyen. Les parents auraient sûrement aimé mieux un autre métier, mais qui sommes-nous pour savoir ce que nos enfants désirent le plus.  À partir de ce moment, j’ai compris que ma job de parent était que mes enfants réalisent ce qu’ils veulent pour eux, pour leur intérêt.  Je veux aussi préciser que je n’ai rien de négatif ou dégradant envers le travail d’éboueur. J’ai beaucoup de respect pour ces gens qui font un travail colossal pour notre environnement. Ces experts de l’environnement, comme le disait Nightingale au début de l’article, qui font ce travail plus qu’une heure par jour.

Dans mon apprentissage sur le leadership, je réalise que j’ai changé. Il est impensable que tous ces livres, ces conférences, ces podcasts, ces vidéos ne m’aient pas influencé à changer. J’ai constaté que je m’améliorais en matière de leadership et de stratégie. Récemment, j’ai même poussé l’audace à demander à des gens avec qui je travaille de m’évaluer, je dois vous dire que ça nous confronte à la vision que les gens qui nous côtoient ont de nous. Je me suis mis dans un mode réception,  optimiste, en me disant que je veux m’améliorer et que ces gens veulent que je m’améliore pour que cela soit plus agréable que l’on travaille ensemble.

En terminant, je souhaite que cette alerte Amber aura donné des résultats positifs. Mais pour l’article, j’ai réalisé que j’ai changé et ce n’est pas fini. Je vous invite à faire la même chose que moi, choisissez-vous un sujet sur lequel vous avez de l’intérêt, investissez-vous une heure par jour, chaque jour pendant cinq ans, et parcourez le chemin pour devenir un expert. Au lieu de me demander combien de temps il me reste avant d’atteindre le titre expert, j’ai commencé à me dire jusqu’où je peux aller dans le leadership. Et hop voilà c’est reparti, je me remets au travail!

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :