Acceptons-nous, comme nous sommes!

En tant qu’être humain, on a tous une part consciente et une part inconsciente. Ce qui nous empêche de vivre un peu, ce qu’on veut consciemment, c’est ce qu’on a vécu inconsciemment. Cette affirmation est difficile à comprendre, mais il est bien évident que ce que nous avons vécu et qui a marqué notre inconscient laisse des traces dans notre présent.

La première étape, c’est d’apprendre à s’accepter tel qu’on est avec nos défauts, nos qualités, avec la vie qu’on a eue jusqu’à maintenant. Être soi est un point de départ. Ce n’est pas facile de s’accepter, mais en fait, on finira toujours par le faire parce qu’au bout d’un moment, ça devient plus facile que d’avoir mal.

Quand vous arrivez à conjuguer en un seul moment ces deux espaces qui existaient auparavant, c’est-à-dire là où je suis et là où j’aimerais être, ce que je suis et ce que j’aimerais devenir, vous réunissez les deux en un seul. « Ce que je suis maintenant, c’est ce que je désire le plus » affirme Franck Lopvet. Un des conférenciers les plus influents du moment, il a reçu et aidé des milliers de personnes à travers ses masterclass, ses stages et ses vidéos.

Inclassable, souvent inattendu, il est tout à la fois philosophe et penseur contemporain qui nous enseigne de s’accepter tel que l’on est avec le beau et le laid.

Il affirme que nos enregistrements inconscients nous amènent dans des situations que, consciemment, on ne voudrait pas vivre. Chercher à devenir une autre personne révèle à quel point être soi est inacceptable alors que, justement, c’est ça le problème. C’est de s’accepter tel que l’on est. En s’acceptant tel que l’on est, on n’a plus à courir après les choses, les choses viennent à nous. Si nous restons nous-mêmes, nous attirerons à nous les choses que l’on désire. Rien de plus simple.

Avant les choses étaient bien ou mal; maintenant je les regarde comme étant bien et mal. Lopvet nous enseigne que notre vie est faite de ces émotions qui nous arrivent, et qui touchent notre conscient ou notre inconscient. Aussi, ces émotions vont développer ce que l’on appelle un ressenti. Si elles passent, et ne s’arrêtent pas à l’intérieur de nous, elles ne laisseront aucune trace sur notre disque dur.

Celles qui, par contre, s’arrêtent en chemin pour n’importe quelle raison restent emmagasinées sur notre disque dur. Et cette émotion refera surface dès que nous la solliciterons. Le seul moyen de nettoyer notre inconscient, c’est de la forcer à rencontrer une émotion similaire et de la gérer différemment pour qu’elle puisse devenir comme l’émotion qui passe sans laisser sa trace sur notre disque dur.

Cela dit, il y a des douleurs que l’on gardera jusqu’au bout. Et on va simplement apprendre à ne pas les guérir. Je conseille d’oser vraiment prendre de face ce qui nous fait le plus mal. À la première tentative, quand ces émotions nous arrivent, c’est de les repousser pour ne pas les ressentir, et le deuxième réflexe est de se demander « Pourquoi moi? ».

Une technique que certains d’entre vous emploient est de trouver un coupable à l’émotion que nous vivons; trouver un coupable nous permet de ne pas avoir à ressentir ce que l’on doit ressentir. Souvent, le coupable que nous avons trouvé n’est pas le bon, parce que le bon est souvent la personne qui la vit cette émotion.

Je vous recommande lorsque cela vous arrivera de prendre l’habitude de vivre cette émotion. Chaque fois que vous accepterez l’émotion, c’est une solution qui se gravera sur votre disque dur. Vous serez plus léger après, il y a quelque chose qui se répare au fur et à mesure dans votre inconscient. L’acceptation de vivre les émotions que la vie met sur notre chemin fait aujourd’hui les personnes que nous sommes devenus. Je crois que les évènements qui apparaissent dans notre vie sont le retour d’onde et d’énergie que nous émettons.

Comment arrivons-nous à nous accepter tels que nous sommes? À force de travail sur notre conscient et notre inconscient. Il faut accepter de vivre les émotions, de les nommer et de les affronter pour qu’elles ne puissent pas empoisonner notre vie.  J’ai confiance en vous, tout le monde peut s’accepter comme il est; il faut juste savoir faire la distinction entre le bien et le mal.

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :