Comment ça va?

Cette semaine je veux que nous réfléchissions à une question qui nous semble banale, à laquelle nous répondons par automatisme. Très bien. Depuis quelques temps je prends conscience que cette question que presque tout le monde nous pose, nécessite une réponse automatique.  Mais je vous invite à dire la vérité car, des fois il est bien évident que ça ne va pas du tout. Ayant déjà fait cette expérience auprès de certaines personnes, il est impressionnant de voir la réceptivité des gens lorsque vous leur répondez que ça ne va pas du tout. Faites le test et soyez attentifs à la réponse des gens, au début vous remarquerez que ces personnes semblent déstabilisées, elles ne s’attendaient pas à ce type de réponse. Aussi, chez certains vous remarquerez une certaine compassion, une ouverture de soutien et de prise de conscience de vous écouter pour connaître votre situation.

Mais commençons par réfléchir sur l’importance de dire la vérité. Je crois qu’il est important de dire la vérité mais, est-ce que l’on doit dire la vérité à tout le monde?  Au niveau de cette question, je vous informe que moi, non je ne dis pas toujours la vérité à tout le monde concernant mon état d’âme. Je me réserve le droit de choisir à qui je dis ce que je ressens en ce moment.  Mais ma réponse ne doit pas vouloir obtenir de la personne qui me pose la question de la pitié. Ma réponse doit dire à mon interlocuteur comment je me sens dans le moment présent en espérant qu’il a la force d’écouter mes doléances.

Afficher l’image source
Robert Tessier, fondateur des clés de la sérénité

J’ai suivi les cours des clés de la sérénité de Robert Tessier qui est un mentor pour moi, et M. Tessier nous disait à cette question de répondre «Merveilleusement bien». Pourquoi répondre cela quand dans notre tête ça ne vas pas du tout?  Il nous éduquait qu’en disant cette phrase cela nous mettait dans un état de positivisme et d’action.  De par cette attitude de réponse, nous démontrons à nos interlocuteurs un sourire dans la voix car, essayez de dire « merveilleusement bien » avec un air de déprime ça ne fonctionne pas du tout.  M. Tessier nous faisait prendre conscience que la réponse que nous donnons à cette question détermine la suite des discussions que nous aurons avec notre interlocuteur. Ayant déjà pratiqué cette réponse plusieurs fois je dois vous confirmer que M. Tessier a raison. Au moment de donner cette réponse votre subconscient met votre cerveau dans un état d’action positive,  tasse de côté les choses qui vous tracassaient ou qui faisaient que pour vous en ce moment cela ne semblait pas aller du tout.

Cette attitude du « merveilleusement bien » est pour moi signe de réussite, de contrôle de l’état dans lequel je me trouve actuellement. Portons une attention toute particulière aux réponses des gens que nous rencontrons et auxquels nous posons cette question. Réfléchissons à leur réponse et regardons-les dans les yeux pour voir quel genre d’attitude ils désirent recevoir par nous.  Et changeons ce monde avec une réponse différente que « très bien » ou « ça va » par « merveilleusement bien ». Faites le test et donnez-moi des nouvelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :