La COVID-19

Il y a quelques semaines, la COVID-19 touchait la Chine. Certains québécois se disaient c’est loin la Chine, c’est vrai ils ont raison. Mais aujourd’hui la Chine est à côté de nous, avec le monde qui voyage de plus en plus, avec la vitesse å laquelle nous nous déplaçons. Il est utopique de penser que les virus ne voyagent pas aussi vite que nous.  Ils ont trouvé le moyen de transport le plus rapide soit l’être humain.

Depuis quelques semaines, notre premier ministre nous invite à la prudence. Il recommande aux personnes les plus âgées de rester chez eux. Selon la vitesse à laquelle le virus frappe, la clientèle qui est la plus à risque de décéder de ce virus est les gens de 70 ans et plus.  Ce message même s’il est fait très clairement, j’ai vraiment l’impression que l’appareil auditif de nos personnes âgées est en panne.

Je n’ai jamais vu autant de personnes âgées courir après la mort. On dirait qu’ils défient le virus. Ils devraient savoir, qu’à leur âge, ils ne courent plus aussi vite, et qu’ils n’ont plus le système immunitaire de leurs vingt ans.  Il est logique de penser que les raisons qui les poussent à sortir est l’ennui. Je trouve que, comme société, nous ne prenons pas assez soin de nos vieux. Je souhaite que la raison pour laquelle ils sortent n’est pas de trouver un moyen qu’on s’occupe d’eux. Car les risques de décès sont trop élevés.

Depuis le début de la crise, je vois des gens insouciants. Ils prennent des risques qui me laissent sans réponse. Pourquoi prennent-ils tant de risques? N’ayant pas trouvé de réponse, j’ai décidé de penser à moi comme un égoïste qui se fout royalement des autres. Je me suis dit si eux ne prennent pas au sérieux les avertissements je ne suis pas obligé de faire comme eux.

Nous les québécois sommes invités à mettre en place des mesures d’isolement volontaire. Voyons ces mesures pour nous permettre de faire une introspection sur notre vie : les réalisations que nous avons atteintes,  les nouveau objectifs que nous aurons déterminés  .  Prenons ce temps pour être à l’affût de nouvelles passions. Soyez à l’écoute de votre moi intérieur et prenez le temps de faire ce que vous n’avez jamais le temps de faire.  Je souhaite que vous preniez cette période avec des yeux positifs, ne pas regarder que le négatif de la situation.

Fermez-vous les yeux, et imaginez le monde dans lequel vous voulez vivre. Imaginez ce qui vous rendrait heureux, imaginez tous ce que vous feriez en étant la personne la plus heureuse sur la terre.  Et lorsque le bonheur aura gagné votre cœur, levez-vous et mettez en action les visions que vous avez eues. Et lorsque tout cela sera terminé,  nous allons avoir des nouvelles personnes qui ont profité de cette période d’exclusion pour redéfinir leur avenir. Et qui se mettront en action, pour réaliser leurs rêves, au détriment de ce virus. Et un jour, ces gens diront dans une conférence, durant la période de la COVID-19, j’ai fait un arrêt et j’ai décidé de réaliser mes rêves. Voici comment transformer cette période en une période positive pour soi. Bonne santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :