Now or never!

Ce matin, je veux vous parlez de l’histoire de Salomon Chau. Il y a quelques semaines, souffrant d’insomnie positive, parce que j’avais dans la tête un paquet d’idée qui faisaient que je n’arrivait pas à trouver sommeil. Quand je suis confronté à ce genre de situation, j’aime mieux me lever, regarder la télé et environ une heure à une heure et demi plus tard aller me recoucher.  Mais durant cette nuit, je fus pris dans un film qui s’intitule All my Life.

Ce film est l’histoire d’un jeune couple qui dans les préparatifs de leur mariage apprenne une terrible nouvelle. Le monsieur est atteint d’un cancer du foi. Ce film nous montre le combat que le couple font à la maladie. Des changements dans les comportements des deux complices qui quelques fois deviennent des adversaires. Derrière cette histoire d’amour, il y a un solide groupe d’amis, qui les supportent dans l’épreuve auquel ils font face. Nous voyons la solidité de leur amitié, et de leur entraide leur uns envers les autres. Ce film est une histoire vrai Salomon Chau décédait à l’âge de 27 ans, 128 jours après s’être marié.

La trame principale du film tourne autour de cette phrase now or never. Maintenant ou jamais. Même si ce film est triste et qu’il m’a bouleverser. Il m’a surtout motiver à ne pas remettre à plus tard, ce que je souhaite réalisé. L’être humain est toujours devant cette dualité, aujourd’hui ou demain, maintenant ou plus tard.  Mes expériences m’ont démontré qu’il n’y a pas de moment idéal pour faire les choses que voulons réalisées. Les gens qui ont réussis sont les gens qui ce sont mis en action. Ces personnes ont priorisé l’action au doute, ou d’arriver à une situation ou les conditions idéales ne sont pas toutes réunis.

Prenons exemple sur les occasions que vous avez vécu dans votre vie, est-ce que le moment était idéal. Je suis certains que votre réponse sera non. Mais vous allez dire que vous avez réussis quand même. L’homme a cette force d’adaptation hors de l’ordinaire. Nous possédons tous en dedans une force que nous sous-estimons tous.  Une force de caractère, une énergie renouvelable, une détermination infatigable lorsque nous sommes confrontés à des situations qui nous demandent une certaines force.

Dans le film, Salomon nous démontre que c’est dans les moments difficiles que nous traversons que nous découvrons une force intérieur que nous avons. Vous avez surement des exemples très personnel de situation ou vous avez dû affronter. Ce qui a fait que vous avez creuser au fond de vous pour découvrir une force que vous ne saviez pas que vous possédiez. Salomon était certains de gagner sur sa maladie, avec sa complice et ses amis, il était certains qu’ils avaient tout pour réussir et gagner son combat. La vie ne nous la fait pas toujours facile, c’est dans les épreuves que nous reconnaissons les grands.

Salomon ne pouvait penser que sa vie deviendrait un film. Mais une chose est certaines dans le drame qu’ils affrontaient, l’amitié persistait. Salomon s’est laissé vaguer dans cette vague d’amour. Nous avons tous des amis, il faut apprendre à les laisser nous aider, dans les moments difficiles que nous traversons. Ce n’est pas naturel pour chacun d’entre nous d’accepter l’aide des autres. Il est plus facile de donner que de recevoir surtout quand nous sommes vulnérables à cause de la maladie.  Maudit qu’il est facile d’écrire ces mots, mais difficile d’accepter l’aide de mes amis, je prend l’engagement de travailler fort là-dessus.

Maintenant ou jamais, Salomon avait raison pourquoi remettre à plus tard, quelques choses que nous désirons. Parce que nous ne savons de quoi sera composé demain et quel seront les défis auxquels nous seront confrontés. La fin de ce film, nous démontre que l’amitié à vaincu sur tout, car un de ces amis à ouvert un café qui s’appelle now or never. Le passage sur la terre de Salomon ne fut pas vain, car il laisse à ces amis cette phrase très constructive maintenant ou jamais. J’en ai pris conscience à partir de ce moment, pourquoi attendre à plus tard pour réaliser mes rêves.  Alors ne soyez pas surpris, que ce matin là, je ne puis me recoucher et descendu dans mon bureau et me mettre en action.  Merci Salomon et surtout merci à l’instigateur ou l’instigatrice de ce film, de m’avoir permis de ne pas réussir à dormir et de m’autoriser à me laisser bercer par cette histoire. Voici une histoire avec une trame de tristesse mais un lègue plus important pour ceux qui reste. 

Motivaction.coach

6, rue Béram

L’Épiphanie (Québec)

J5X3J1

514-609-7739

http://www.motivaction.coach

info@motivaction.coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :