Commencer par faire votre lit!

Durant la semaine qui se termine, j’ai vécu des périodes de doutes, d’inquiétudes. Mais chaque fois que ces situations m’arrivent, j’écoute la vidéo du discours de l’amiral William H. McRaven qu’il a livré lors de la remise des diplômes à l’Université du Texas le 17 mai 2014.

Dans son allocution, l’amiral souligne le slogan de l’université qui est le suivant : « Ce qui commence ici change le monde. » Je dois admettre que j’aime bien. « Ce qui commence ici change le monde. » 

Mais, si chacun d’entre vous changeais la vie de seulement 10 personnes – et chacune de ces personnes-là changeais la vie de 10 autres personnes et ainsi de suite. Si vous pensez qu’il est difficile de changer la vie de 10 personnes – de changer leur vie pour toujours – vous avez tort. L’amiral soulève une expérience qu’il a vue en Afghanistan : un sous-officier de l’équipe de mobilisation féminine comprend que quelque chose ne va pas et ordonne au peloton d’infanterie de s’éloigner d’un véhicule qui contenait une bombe de 500 livres, sauvant ainsi la vie d’une douzaine de soldats.

Mais, si vous y réfléchissez, non seulement ces soldats ont été sauvés par les décisions d’une seule personne, mais leurs enfants pas encore nés ont également été sauvés. Et les enfants de leurs enfants ont été sauvés. Les générations ont été sauvées par une décision, par une personne.

Dans cette vidéo, l’amiral McRaven nous donne 10 leçons, mais je vais vous parler de la première, soit de commencer pas faire votre lit.


Chaque matin, en formation de marine, mes instructeurs se présentaient dans ma caserne et la première chose à inspecter était votre lit. Si vous le faisiez bien, les coins seraient carrés, les couvertures bien serrées, l’oreiller centré juste sous la tête de lit et la couverture supplémentaire pliée proprement au pied du support – c’est le ton de la marine pour le lit.

C’était une tâche simple – au mieux banale. Mais chaque matin, nous devions faire notre lit à la perfection. Cela semblait un peu ridicule à l’époque, mais la sagesse de ce simple geste m’a été prouvée à maintes reprises.

Si vous faites votre lit chaque matin, vous aurez accompli la première tâche de la journée. Cela vous donnera un petit sentiment de fierté et vous encouragera à faire une autre tâche, une autre et une autre. À la fin de la journée, cette tâche terminée sera transformée en plusieurs tâches. Faire votre lit renforcera également le fait que les petites choses de la vie importent. Si vous ne pouvez pas faire les petites choses correctement, vous ne ferez jamais les grandes choses correctement.

Sachez que la vie n’est pas juste et que vous échouerez souvent. Mais si vous prenez des risques, doublez d’ardeur quand les temps sont durs, faites face aux intimidateurs, soulevez les opprimés et ne baissez jamais les bras – si vous faites cela, alors la prochaine génération et les générations suivantes vivront dans un monde bien meilleur que celui que nous avons aujourd’hui.

Quand vous aurez des moments plus difficiles, tapez William H. McRaven dans Youtube et écoutez.

Si vous voulez changer le monde, commencez par faire votre lit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :